“Le corps comme écriture de soi”

 

Cette phrase, c'est un peu le fil de tout mon travail. 

Je me concentre sur mes émotions, tout ce qui me fait me sentir vulnérable, les sentiments du corps pour dessiner ce qui me traverse dans mon quotidien. 

Je tatoue depuis Août 2020, essentiellement au handpoke et à l'encre noire. 
Ce métier me permet d'essayer de transmettre la force que j'ai reçu la première fois que je me suis faite tatouer (et ensuite) : prise de confiance en son corps, ne pas le considérer seulement comme devant être beau, expression de soi, se rappeler que son corps nous appartient et qu'on en fait ce qu'on veut…

Ce métier me permet aussi de partager mes dessins et de les faire communiquer avec pleins de personnes. Ce qui est magique quand on commence a montrer ses créations, c'est de se rendre compte que plein de gens trouve une résonnance dans nos idées et nos traits.